KBBlog

MS Sysadmin and C# developer

sch

Pourquoi toutes ces erreurs DistributedCOM 10016 sur un Windows fraîchement installé ?

Rédigé par Swisstone Aucun commentaire

Sur toutes les installations de Windows Serveur 2016 et au-delà, ou Windows 10, si vous vous rendez dans le log Système, et n'affichez que les erreurs vous trouverez notamment plein d'erreurs DCOM.

Qu'est-ce que ça signifie ? Est-ce grave ? Faut-il corriger ça ? Voici quelques explications.

Avant d'aller plus loin, voici tout d'abord un exemple des erreurs dont il est question ici :

Les paramètres d’autorisation propres à l’application n’accordent pas l’autorisation Local Activation pour l’application serveur COM avec le CLSID
{6B3B8D23-FA8D-40B9-8DBD-B950333E2C52}
 et l’APPID
{4839DDB7-58C2-48F5-8283-E1D1807D0D7D}
 au SID AUTORITE NT\SERVICE LOCAL de l’utilisateur (S-1-5-19) depuis l’adresse LocalHost (avec LRPC) s’exécutant dans le SID Non disponible du conteneur d’applications (Non disponible). Cette autorisation de sécurité peut être modifiée à l’aide de l’outil d’administration Services de composants.

Ces erreurs (celles qui sont visibles par défaut avec une installation propre de Windows) sont causées par les composants DCOM de Windows (qui permettent aux applications de communiquer entre elles et entre ordinateurs ou serveurs) et sont liées directement à la manière dont l'OS fait appel à certains de ces composants DCOM : Windows a plusieurs manières à sa disposition pour les appeler, une d'entre elles est plus efficace mais n'est pas disponible tout le temps, et l'autre est un peu moins efficace mais fonctionne toujours.

Afin d'améliorer les performances, Windows tente l'appel avec la méthode 1 (plus efficiente) et en cas d'échec bascule sur la méthode 2. Et c'est de là que viennent ces erreurs, celles qui sont affichées dans le journal d'événement système correspondent à l'essai n°1 qui s'est révélé dans ce cas précis infructueux.

En résumé: ces erreurs peuvent être ignorées sans risque et aucune action n'est nécessaire. Attention, consultez la source dans le lien ci-dessous afin d'avoir un exemple complet des messages qu'il est possible d'ignorer. Si l'erreur que vous obtenez n'y est pas listée, elle ne doit pas être ignorée !

Source: Microsoft

Laisser un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot lxljpj ?

Fil RSS des commentaires de cet article