KBBlog

MS Sysadmin and C# developer

sch

Qu'est-ce que la "Veille hybride" dans Windows ?

Rédigé par Swisstone Aucun commentaire

La mise en veille hybride a fait son apparition dans Windows depuis Vista, et pourtant elle est encore généralement mal comprie. Cet article vise à expliquer les différences entre la mise en veille, la mise en veille prolongée, et la veille hybride.

Avant d'en parler, voyons déjà ce que la mise en veille et la mise en veille prolongée sont:

La mise en veille

La mise en veille "simple" (techniquement on parle de veille S0, S1, ou S2), consiste à conserver le contenu de la RAM...en RAM, tout en mettant hors tension une grande partie de la machine, à l'exception des éléments nécessaire à l'utilisateur pour réveiller l'ordinateur via le clavier, la souris, Wake-on-Lan, etc.

Dans ce mode, l'ordinateur continue donc de consommer un peu d'énergie pour les raisons évoquées ci-dessus, de plus, en cas de coupure de courant, l'état en cours est perdu et l'ordinateur doit redémarrer. L'avantage c'est qu'il sort et entre dans ce mode rapidement (quelques secondes).

La mise en veille prolongée

La mise en veille prolongée (techniquement on parle alors de veille S4) écrit le contenu de la RAM dans un fichier (c:\hiberfil.sys), ainsi, il n'est plus nécessaire de garder la RAM active et cela réduit donc considérablement la consommation d'énergie. Théoriquement, l'utilisateur devrait pouvoir réveiller l'ordinateur via le clavier/souris mais cela varie en réalité beaucoup selon les UEFI.

L'avantage est que l'autonomie de la batterie augmente grandement dans ce mode, la consommation d'énergie étant très faible, de plus, aucun effet notable en cas de coupure de courant. Par contre pour sortir ou entrer en veille prolongée, il faudra plus de temps que pour la veille dite "simple".

La veille hybride

Parlons maintenant du type de veille qui nous intéresse dans cet article: la veille hybride. Elle permet de bénéficier du meilleur des deux modes expliqués précédemment:

Lorsque l'ordinateur entre en veille hybride, il écrit le contenu de la RAM sur le disque (c:\hiberfil.sys) exactement comme le ferait la veille prolongée, et une fois ceci réalisé, il entre en veille "simple" et conserve le contenu de la RAM en RAM.

Ainsi, quand l'utilisateur réveille son ordinateur, il réalise simplement une sortie de veille simple et n'utilise pas le contenu de la RAM qui avait été écrit sur le disque. Par contre, si une coupure de courant a eu lieu, l'état en cours n'est pas perdu car il était quand même stocké sur le disque: l'ordinateur sort donc de veille prolongée dans ce cas.

Ceci permet de réveiller aussi rapidement son ordinateur qu'une sortie de veille simple, mais d'avoir une sécurité supplémentaire via l'écriture du contenu de la RAM sur disque "au cas où". Cela se fait néanmoins au prix d'un plus long délai pour entrer en veille.

Voyez si la veille hybride est supportée par votre ordinateur avec la commande powercfg /a, si c'est le cas et qu'elle est activée dans les options d'alimentation, Windows n'affichera pas dans le menu Démarrer deux options distinctes "Veille" et "Veille prolongée", mais uniquement "Veille".

Voilà pour le concept de veille hybride, mais ce n'est que le début du périple: dans un prochain article, nous parlerons de la Veille Connectée.

Laisser un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot yfvh ?

Fil RSS des commentaires de cet article